On dit, on raconte
que Houang-Po, incognito, est venu un jour,
se recueillir au Saf-Saf.


Une femme
a reconnu Houang-Po et n'a pas hésité à lui demander :


"Qu'est que l'essence du Bouddha ?"


Tranquillement
alors qu'il fumait une chicha
Houang-Po répondit :
 


"Le balai des toilettes"


Houang_Po