*

Yvan Amar aimait nous dire :
"
J'ai trois gurus,
Chandra Swami, Nadège  et la maladie."


 

***


Nad_ge_copier

Nadège Goyeneche Amar


J'avais rencontré Yvan par hasard lorsque j'avais quinze ans.
Interpellée par ce jeune routard de dix-huit ans,
j'avais discuté une demi-heure avec lui
et une voix à l'intérieur de moi avait dit : « C'est lui ».
Quelques années plus tard, mariée à un autre,
je suivais les séminaires de Jean Klein,
que j'avais vu bien auparavant chez mes parents,
alors même qu'Yvan vivait et étudiait chez Jean Klein,
et c'est grâce aux filles de ce dernier
que m'a été présenté Yvan et que cette même voix,
à l'intérieur de moi, a dit : « C'est lui ».

Je ne m'étais plus alors posée de questions !
Ce qui nous avait immédiatement réunis, Yvan et moi, c'était l'évidence de Dieu,
l'évidence de cette quête.
Il lui aurait été impossible de vivre avec une femme
qui n'aurait pas partagé sa démarche.
C'est pour cela qu'il fallait qu'il m’emmène chez Chandra Swami.

Nadège Amar

( Propos recueillis par Anne de Grossouvre pour la revue "Terre du Ciel" )

ChandraSwami_copier

Chandra Swami