Le secret de mon Bien-Aimé je ne puis le dévoiler

Sous un rocher je l'enfouirai

Sur lui je ferai fondre trois quintaux de plomb

Sa clé sera détenue par des oiseaux errants

Ce secret a un sourcil dessiné à la plume

Dont l'œil est l'encrier


Bouqala

Mohamed Kacimi
BOUQALA
"Chants des femmes d'Alger"
Editions Thierry Magnier




Caché et partout présent
Le Maître l'enseigne en le taisant.
Le disciple pratique dans le secret,
Dans l'ignorance Cela est révélé.



Yvan Amar
"Les nourritures silencieuses"
les Editions du Relié.