19 mai 2007

Une semaine avec Anna : une huppe

Le gardien m'a demandé : "dessine moi une huppe" ... j'avais très peu de temps, mais très  envie de la lui faire . En quelques coups de pinceaux le houp houp de la huppe a surgi du papier , je n'y étais pour presque rien elle a juste eu envie de manifester sa joie : et les portes du bazar se sont refermées  sur cette semaine  magnifique que j'ai passé avec vous tous . ANNAAux portes du bazar : vendredi 18 mai
Posté par Fourques à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 mai 2007

Avec Anna : portrait chinois

si j'étais un pays: celui du bout du bout du monde si j'étais une fleur:  la plus discrète si j'étais un proverbe: celui qu'on oublie le plus vite si j'étais une passion: celle qui m'arrête là où je l'attends la moins si j'étais une devinette: une question sans réponse ... j'aime les points d'interrogation si j'étais un animal préhistorique: le plus petit d'entre eux ... c'est plus prudent si j'étais une voiture: aucune .. j'aime aller à pied si... [Lire la suite]
Posté par Fourques à 00:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 mai 2007

Une semaine avec Anna : un haïku (5)

un vol d'oiseauxdans chaque plumema passion Annaentre le Gard et L'AllierHaïku Nomade
Posté par Fourques à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mai 2007

Le goéland à bec cerclé

***trois touches d'aquarellej'entends son crisur les vagues ***Le goéland à bec cerclé est un migrateur rare en France ; Il  niche en Amérique du Nord ... Comme beaucoup de laridés  c'est un  adepte  inconditionnel des décharges et des poubelles ... il n'en reste pas moins un oiseau marin magnifique au cri puissant et strident. Migration   Les oiseaux parcourent des distances incroyables pour fuir les rigueurs de l’hiver , la sterne arctique entreprend une migration de 17000 km entre... [Lire la suite]
Posté par Fourques à 00:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
17 mai 2007

Une semaine avec Anna : un haïku (4)

la pluie ce soir        sur les roseaux des larmes        que la terre absorbe Annaentre le Gard et L'AllierHaïku Nomade
Posté par Fourques à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mai 2007

Le phragmite des joncs

*** le phragmitetoujours cachél’entendre c’est presque le voir ***         Le phragmite des joncs se dissimule dans les épais fourrés, et roselières  au bord des étangs... très discret il n'en est pas le moins connu des phragmites. On l'entend plus qu'on ne le voit. Migrateur total, il  nous quitte en août -novembre pour la moitié sud de l'Afrique et revient en mai ... *** Voler On a coutume de dire  « léger comme une plume », mais il vaudrait mieux dire... [Lire la suite]
Posté par Fourques à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mai 2007

Une semaine avec Anna : un haïku (3)

ce sont des alouetteslui dis-jeallongée  dans l'herbe   Annaentre le Gard et L'AllierHaïku Nomade
Posté par Fourques à 00:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 mai 2007

Les oiseaux et les haïku

  bleu- vertsur l'eau comme une torpille                       le voir  dans l'eau   Les oiseaux, une passion sans limite… leur voyage m’entraîne de plus en plus loin, leur mystère, m’interpelle chaque jour davantage …les vivre, les écouter, les observer des heures entières derrière ma lunette sans ciller… .partir le soir …dormir près d’un étang ou d’une rivière, attendre leur passage souvent pour rien,... [Lire la suite]
Posté par Fourques à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 mai 2007

Une semaine avec Anna : un haïku (2)

  dans sa respirationdormirtoucher ses rêves Annaentre le Gard et L'AllierHaïku Nomade
Posté par Fourques à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mai 2007

Le balbuzard

      Le balbuzard présente une série remarquable d'adaptations physiologiques à la pêche. Des glandes spéciales lui permettent de huiler son plumage pour une meilleure étanchéité. Ces pattes sont courtes et couvertes d'écailles pour mieux pénétrer dans l'eau. Il dispose de quatre longues serres (environ 4cm) opposables pour avoir une meilleure prise sur le dos glissant des poissons. Ses yeux proéminents et dépourvus d'arcade lui permettent un meilleur repérage de ses proies tandis que sa face inférieure claire le... [Lire la suite]
Posté par Fourques à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]